Recherche instantanée

Tag Archives:
Karine Joncas

Jeunesse Originelle par KARINE JONCAS a 10 ans

Véritable visionnaire, l’entrepreneure québécoise Karine Joncas nous a fait découvrir les patchs dermo-cosmétiques avant tout l’monde, ainsi que les soins multifonctions.  La gourou en beauté est toujours à l’avant-garde des innovations pour nous offrir des produits pour la peau toujours plus performants, tout en étant accessibles.  Sa gamme iconique Jeunesse Originelle célèbre ses 10 ans cet automne et demeure encore aujourd’hui une gamme vedette. LIRE PLUS

Découvrez l’Elixir de jeunesse KJ, dernière création de Karine Joncas

Un tout nouveau produit vient d’atterrir en pharmacie, voici l’Elixir de jeunesse KJ par Karine Joncas!  Vous l’avez aperçu et vous vous êtes demandé:  est-ce une eau thermale, un tonifiant ou un sérum?  Il est tout ça à la fois et c’est une des raisons pourquoi, dès qu’on l’essaie, on tombe sous le charme et on l’adopte.  Un gros coup de coeur pour moi! LIRE PLUS

Nos 7 découvertes beauté du printemps!

Enfin, le beau temps est arrivé!  Qui dit changement de saison, dit nouveautés beauté et les collaborateurs de Tornade Rousse ont eu la chance d’en tester plusieurs.  Nous vous présentons les coups de cœur de l’équipe, nos 7 découvertes beauté du printemps, ce qui a retenu notre attention parmi ce tourbillon de nouveaux produits. À vos trousses beautés afin de leur insuffler un vent de fraîcheur! LIRE PLUS

Chantal a testé Karine Joncas: la dermocosmétique made in Québec!

Les patchs miracles pour les yeux par Chantal Brien

Ça fait un bon bout que je voulais vous jaser de la marque Karine Joncas. J’aime beaucoup cette gamme de produits que l’on retrouve en pharmacie. Ça fait longtemps que je suis une adepte des produits Joncas. C’est bizarre à raconter, mais la première fois que j’ai utilisé ce produit, c’était parce que j’avais perdu un proche et je devais faire 2 jours de salon funéraire avec les yeux pochés comme des clémentines. Je me souviens d’être entrée à la pharmacie, sans rien dire la cosméticienne savait déjà ce que je venais chercher, faut croire que “mes yeux parlaient”. LIRE PLUS