Métier: blogueuse beauté

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
lyne ste-marie

Ce n’est pas un hasard ce que je fais comme boulot aujourd’hui.  C’est un long parcours qui a débuté durant ma petite enfance qui m’a amené aujourd’hui à être chroniqueuse à la télé et blogueuse beauté.  Oui, à 52 ans.  Si tu m’avais dit ça à 20 ans, je ne t’aurais jamais cru! Mon métier:  blogueuse beauté!

#TBT.  Vous connaissez ce #hashtag?  C’est un truc sur instagram pour trouver des photos sous un thème ou encore une idée.  Ça s’appelle le throw back thursday.  L’idée est de ressortir une photo de notre passé, un joli souvenir.  Ça peut être autant une photo sur la plage de l’été dernier ou la photo de votre bébé maintenant devenu grand.  J’aime bien en profiter pour retrouver des photos de mon passé de mannequin.  Parce que plusieurs personnes me le demandent de temps à autre.  Vrai que c’est amusant de voir la mode des années 80 et 90 et que ça me rappelle des moments vraiment exaltants de ma vie de jeune femme.

Et je me suis rappelée aujourd’hui d’où vient mon intérêt pour le monde de la beauté, des cosmétiques, du maquillage.  J’ai débuté très jeune, vers 4 ans, à passer des après-midi à coiffer ma maman.  Des heures et des heures à créer des oeuvres qui permettaient à ma mère de faire des siestes en même temps que mon petit frère.  Pendant que moi, je développais mon talent.  Peu après, j’ai commencé à maquiller ma mère.  J’adorais fouiller dans son petit sac à maquillage et à la barbouiller;  je la trouvais tellement jolie!

Beaucoup plus tard, quand je suis devenue mannequin, j’ai appris à me maquiller et me coiffer moi-même pour des sessions de photos.  Je suis devenue assez habile pour que souvent on m’engage pour des voyages de presse à l’étranger.  Pas que pour mon look, mais aussi parce que les clients n’avaient pas de budget pour amener un coiffeur et un maquilleur.  Donc je faisais tout et j’adorais ça!  Par exemple, sur cette photo, j’avais fait moi-même ma mise en beauté.

Et aujourd’hui, 25 ans plus tard, je me maquille devant un public à la tv.  Quand même chouette non?  Je dis souvent aux jeunes qui ne savent pas quoi choisir comme études ou comme métier:  tu aimais jouer à quoi quand tu étais jeune?  Comme le chante si bien Céline, On ne change pas…

À lire aussi:  Jouer au mannequin à 50 ans!

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print

Inscrivez vous à l’infolettre de lyne

Conseils beauté, nouveutés et exclusivités